Haut de page
Made in chez toi... Le Blog !

Mes expériences couture

Magali Bernable Made in chez toi couture, arif khan, couture, jeux, origami, patron, Shingo Sato Quand on aime on ne compte pas, quand on aime, on joue ! Voici 2 de mes jeux couture en mode origami en photos ! http://blog.madeincheztoi.com/wp-content/uploads/2017/10/couture-origami-gros-plan-2-150x150.jpg

Comme la couture est une de mes passions, j’aime toujours jouer avec elle. 🙂

Parfois elle se joue de moi aussi, mais ceci est une autre histoire… !

Figure-toi qu’aujourd’hui, j’ai eu à visionner une vidéo de Shingo Sato et que ça m’a rappelé certains jeux de 2015. J’ai retrouvé quelques clichés en mode spéléo sur un ancien disque et hop !

Alors, rien que pour toi voici quelques photos de 2 de mes jeux, orientés cette fois vers l’origami.

Le puits carré

Le premier après avoir vu une vidéo de Arif Khan, j’ai décidé de tester cet effet origami mais… en coupe à plat ! 🙂

Bah oui, quelle idée ! J’ai donc tracé le patron de ces carrés imbriqués, coupé et assemblé.

Après quelques prises de tête, je suis arrivée à ça :

couture origami gros plan 2 arif kahn shingo sato

J’étais en vacances : là : couture au soleil

Pas de planche à repasser et mon mini fer de voyage… admire le résultat. 😀

Mais le fond y est . Je suis volontairement sortie des 45° et du centrage pour quelque chose de plus chaotique.

couture_origami arif khan shingo sato made in chez toicouture_origami arif khan shingo sato made in chez toicouture_origami arif khan shingo sato made in chez toicouture_origami arif khan shingo sato made in chez toi

La poche origami en mode récupération

Je partais d’un t-shirt en jersey de lin-coton qui s’était fait attaquer par un crépi. Il avait survécu mais portait les stigmates de cette rencontre d’infortune. Évidemment sur le devant et bien visibles.

Ahh des trous 2...

Je l’avais gardé pour utiliser la matière dont j’aimais la douceur et sa couleur corail chiné. Toujours après avoir visionné une vidéo de TRcutting school, je crois, je me suis dit que j’allais en profiter pour y ajouter une vraie poche triangulaire à 3 pans. J’avais un jersey de coton corail parfaitement assorti mais malheureusement, 2 chutes trop petites. Qu’à cela ne tienne, je les aies assemblées pour n’en former qu’une. Bon, pour un test, j’ai estimé que c’était suffisant.

La suite en images :

Tu dessines ton triangle à l’emplacement de ta poche.

dessin de triangle autour du trou

Tu poses le tissu de la poche à plat endroit contre endroit, reprends tes repères, épingles et assembles. Habituellement, j’utilise peu d’épingles mais déjà à ce stade, je devais faire face à la forte élasticité de mon coupon de poche et au manque de tenue de mon lin coton qui aurait fait le grand écart s’il avait pu… Donc, j’épingle. J’aurais pu bâtir les puristes diraient mais non, j’ai épinglé. 🙂 Tu vois aussi que j’ai corrigé mon triangle le trouvant trop près des trous. Le tout bougeant, j’ai préféré assurer. J’ai aussi fait attention à bien dessiner un triangle quelconque : ni isocèle, ni rectangle, ni équilatéral.

triangle corrigé

J’avais déjà chaussé mon pied double entrainement et que fait des tests de points.

couture a pied double entrainement point tissus extensibles

Tu piques ton triangle sur tes repères. comme tu vois, je couds à la machine à coudre, au point élastique (je veux pouvoir utiliser la poche sans qu’elle ne craque !) Cela apporte de l’imprécision dans les formes finales. Le point élastique étant un « mini zig zag ».

couper ton trangle en gardant un centimetre de valeur de couture a l interieur

Une fois rendu là, tu évides ton triangles, à 1 cm de tes coutures.

Ensuite tu crantes tes 3 angles et retournes le tout envers contre envers.

cranter les angles

Tu arrives à un trou trou… triangulaire, certes, mais un trou…

trou triangulaire

ASTUCE valable pour toutes tes coutures : l’envers du décor doit rester l’envers du décor. Une doublure, une parementure = envers du décor, aussi jolie soit-elle. Donc, l’envers ne doit jamais se voir sur l’endroit. Pour éviter cela, tu laisses un millimètre (max !) de l’endroit visible depuis l’envers, comme cela :

garder toujours un millimetre afin que l'envers reste sur l'envers

Tu peux aussi faire une sous-piqûre mais je ne l’ai pas utilisée ici (tu ne sais pas ce que c’est ? Demande en commentaire, je te répondrai).

Et tu repasses en place.

Ensuite, tu vas venir replier le tissu afin de créer les 3 arêtes qui se croiseront au centre de la poche. Moment un peu hésitant car tu travailles intégralement à l’aveugle. Et avec des tissus mous mous, tu ne soulèves pas pour regarder en dessous. 🙂 Tu fais donc au jugé. Attention à faire beaux angles bien aigus et un regroupement en 1 point de tes 3 pans.

placement des 3 tissus pour former la poche

Tu épingles, tu piques, tu coupes les surplus.

epinglage origami

Voici le résultat. Mouillé car j’ai effacé mes repères à l’eau. C’est donc avant le coup de fer. Cette poche demande une grande précision.

origami finie _800

Un bel angle, 2 angles avec des défauts. Un résultat mitigé mais j’adore l’originalité de cette poche ! Je suis déjà contente qu’elle ressemble à ce que j’avais en tête. C’est très différent de la couture comme je l’ai apprise, ça bouscule gentiment les repères et ça fait du bien !

T shirt porté… en intérieur, non pas en raison de ses défauts mais bien en raison de la position de la poche (des trous), bien trop bas, proches de l’ourlet. Bizarre une poche à cet endroit. Elle plombait aussi beaucoup le bas de par son poids.

A refaire quand même mais en chaîne et trame !

Et toi, c’est quoi tes jeux ??

Bonne couture et enjoyyyy !

 

Toi aussi, rejoins la communauté Made in chez toi !

T'as quelque chose à rajouter ?