Haut de page
Made in chez toi... Le Blog !

L’écologie des TIC et celle de Made in chez toi !

Magali Bernable Made in chez toi couture, écologie, GreenIT Nos activités numériques ont des conséquences environnementales. Parce que créer son entreprise ne se fait pas au détriment de la planète ! http://www.madeincheztoi.com/madeincheztoi-og.jpg

L’écologie pour moi ce n’est pas que ça :

eolienne

Ce n’est pas uniquement trier ses déchets et tenter de les limiter.

Je pense aux dépenses et conséquences énergétiques liées à internet, aux réseaux mobiles mais aussi et surtout à notre usage de ceux-ci !

On nous a fait la guerre pour que nous cessions de mettre nos appareils en veille, tout le monde sait désormais qu’il ne faut pas le faire, non ? Eh bien, combien tapent le nom de leur banque ou du blog qu’ils recherchent dans un moteur de recherche plutôt que de taper l’adresse (l’URL) directement ?

Toi, moi, nous tous ! Et puis ? Où veux-tu en venir, Mag ?

Eh bien ce comportement multiplie par 4 les émissions de gaz à effets de serre que de taper l’adresse et d’accéder au contenu directement ! Est-ce un détail ? En tout cas ce n’est pas négligeable et pourtant, personne ne le sait.

Ce que nous pouvons faire :

1) utilisons nos « Favoris » !

C’est désormais un comportement un peu « has been » de les utiliser. Ils font plutôt office de « à lire plus tard » ou de « je veux garder une trace de ce super site mais ne sais pas où conserver l’info pour être sûr de la retenir et de la retrouver ».

2) Utilise ta mémoire, pas uniquement ta mémoire externalisée ! 😉

Souvent, au lieu de se creuser la tête à retrouver le nom de cet acteur qui joue dans… quoi déjà ?… Tu sais le film avec les dinosaures…. vous voyez ? Une  requête sur un moteur de recherche plus tard, on a retrouvé, enfin, internet a retrouvé…

Bien sûr, je ne vais pas vous dire de cesser de chercher, de cesser d’apprendre ou de vous divertir mais parfois, creusons-nous la tête, utilisons notre mémoire. Chaque recherche, qu’elle soit capitale ou non représente autant d’énergie que de faire bouillir un litre d’eau…

3) Un coup de balai et de gomme !

Limitons la quantité de mails que nous stockons, effaçons-les !

Sachant que toutes nos données sont redondées (recopiées) plusieurs fois histoire d’être bien sûr que nous ne perdrons rien, à jamais (!), stocker un mail équivaut à en stocker autant que le nombre de redondances. Certains ont des pièces jointes, des photos… Les serveurs sont allumés 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, que tu dormes, manges ou que tu couses ! 😉

Apprenons à savoir nous défaire !

C’est comme quand on fait le ménage de printemps chez soi, on trie !

Une bonne part de l’écologie, c’est du tri, même numérique ! Effacez aussi vos boîtes à spam qui ne vous polluent plus visuellement dans votre boîte de réception et que, du coup, on oublie. Pourtant ils sont bien là, et là pour rien. Hop, on fait de la place !

Quel rapport avec Made in chez toi ?

Quand j’ai créé Made in chez toi, j’ai dès le départ voulu un site léger et responsive (mot qui se croit savant pour dire site internet qui s’adapte à la taille de ton terminal fixe ou mobile : téléphone mobile, tablette…). Ce n’est absolument pas mon cœur de métier mais j’aime comprendre et surtout en savoir suffisamment pour anticiper et « bien » faire dès le départ plutôt que de devoir tout refondre quelques mois plus tard.

Lorsque j’ai cherché des infos pour partir sur de bonnes bases pour mon site et ce blog, j’ai été bombardée d’injonctions comme :

a) il faut utiliser WordPress (et pas un autre car « avec WP, tu as toutes les extensions que tu veux, gratuites et payantes, des tas de thèmes, il y a des nouvelles fonctionnalités presque tous les jours si tu veux ! »)

Je ne vous raconte pas le temps, les recherches pour mon thème WordPress, ma démarche n’a pas été écologique du tout… Il y en a des milliers ! C’est usant, fatiguant, démoralisant et souvent inutile !

Ils sont tous plus rutilants les uns que les autres, tu en arrives même à ne plus savoir ce qui te plaît ou non 😉 Et puis, une fois que tu en as un, si tu en trouves un meilleur en cours de route, l’installation du nouveau bouleverse très souvent ton architecture !

Brrr, cela me laisse en tête l’idée amère que nous manquons tous de temps car les outils sensés nous simplifier la vie nous la compliquent !

b) il faut installer telle et telle et telle extension pour des raisons de sécurité, de référencement, de gestion des cookies, de look, de…. plein d’autres choses dont tu n’avais aucune idée et qui finissent par te sembler indispensables à lire plein de blogs sur le sujet.

Bien sûr, quand tu décides de creuser les infos, tu sors ta pioche, ta pelle et là… tu ne trouves que des informations superficielles ou carrément des forums de développement qui parlent une autre langue. Que c’est difficile d’être un UTI-LI-SA-TEUR ! On peut être utilisateur et pas neuneu, non ? Pourtant, rien n’est expliqué sur le contenu exact des extensions, les interactions avec d’autres. De toute manière, vu le choix pléthorique, les ingrédients sont différents pour chaque blog, les interactions sont imprévisibles. Donc, on n’en parle pas. 🙂

Au final, on est restreint à n’être que des exécutants installant des plugins à tout va, sans savoir finalement où on va. Haha 🙂

Ne trouvez-vous pas que les sites web et surtout les blogs « rament », mettent un temps vraiment long à s’afficher ?

Pourquoi ? Alors que j’ai un ordi super rapide, doté d’une mémoire de 10.000.000.000 éléphants, d’un processeur 4 cœurs et d’un réseau sensé être le concorde d’internet selon mon fournisseur. Alors, pourquoi ???

Parce que toutes les fonctionnalités se mélangent et que pour acheter une boîte d’allumette à la supérette, on nous donne (gratos, yeah !) un caddie rempli de charbon pour le barbecue, les allume-feu mais aussi des nouilles, un déo, de la ratatouille, du liquide de refroidissement et ta robe d’été ! Et le pire, c’est que tu ne peux pas choisir !

Pourquoi lier des fonctions qui n’ont rien à voir les unes avec les autres ??

Parce que c’est la course à l’échalote, c’est à celui qui sortira le nouveau thème, le nouveau plugin qui te référence top de chez top ! On le code vite, à la va-vite même, pour sortir le premier, on te colle de la pub, une offre premium et c’est parti mon kiki !

Trouver une extension valable relève du gymkhana alors on se réfère à des blogueurs (qui souvent ne mettent pas les mains dans le code), des sites comme 01net ou commentfairesonblogquituetoutseul… Ensuite, tu suis ces conseils ou pas, tu installes ou tu n’installes pas, c’est ton choix mais c’est le seul que tu as.

Je suis abonnée à quelques mailing lists sur ce sujet et enfin, un article m’a paru être de bon aloi : « Comment accélérer les performances de votre site ? »

Comme quoi, il n’y a pas que moi qui trouve que ça rame ! 😉

Eh bien, je vous le donne en mille……

Installez une extension WordPress qui traque les codes qui vous ralentissent !!

Je ris doucement mais jaune.

Et si on faisait le ménage, simplement ? Et si on séparait enfin les fonctionnalités dans des extensions distinctes ?

Là, c’est comme si nous achetions un robot aspirateur pour faire le ménage à notre place, dans un appart’ en bazar intégral. Oui, l’aspirateur fonctionne bien, peut-être, mais pour qu’il soit efficace, il faut lui faire de la place et ranger chez soi !

Mon site web, mon blog, c’est chez moi, chez toi aussi et je veux que tu t’y sentes bien. Je veux qu’il te réponde quand tu lui parles et je veux que tu saches que je suis derrière.

Et avec Made in chez toi, tu as fait quoi avec tout ça ?

1) Un site home made

Hébergé chez Gandi.net, mon site web a été écrit en html, CSS et un peu de javascript.

Là, je suis vernie, j’avoue ! C’est mon chéri qui l’écrit directement. Yessss ! On a bien dit qu’il fallait apprendre à déléguer, non ? 😉

2) un blog wordpress.org (ouais…), avec 2 extensions

Akismet pour pas que « y’ait pas des spams qui’s’mettent » (compte non activé pour ceux qui connaissent) et Mailpoet qui gère, fort joliment, je trouve mes souscriptions à la newsletter, la gestion et l’envoi de celles-ci.

Mon thème de blog est hyyyper simple, Bluechic (cf,bas de page)

Je n’ai pas de cookies. Je n’enfreins donc pas la réglementation qui oblige à informer l’internaute de l’utilisation des cookies (merci aux vigilants en tout cas 😉 ). Vous savez le pop up ou la barre en haut/bas sur laquelle il faut cliquer. Enquiquinant, non ? Non, carrément relou.

Je ne te suis pas, toi à la trace, oh lecteur ! 😉

Je préfères que tu me suives, toi ! D’ailleurs, tu l’as vue ma belle newsletter Mailpoet, inscris-toi !

Pas d’analytics non plus, pas de carte du monde avec les provenances de mes lecteurs, pas de liste de mots clefs. Pour le moment, je me laisse le temps de voir si le référencement naturel, comme on dit, fait son œuvre. Peut-être y viendrais-je ? Mais je regarde très souvent, quand la page que j’appelle met trop de temps à s’afficher, en bas à gauche de mon navigateur (Firefox), les URL qui sont appelées pour être chargées… Souvent Google Analytics tient en bonne place !

Je compte continuer à faire léger et simple mais c’est difficile parfois de ne pas céder aux sirènes de l’extension qui fait fureur, celle sensée te simplifier la vie, ou de l’extension qui te référence du jour au lendemain, au risque que ça rame, consomme et bouleverse tout ton travail accompli.

Je trouve que désormais, c’est beaucoup plus difficile de faire simple. Tu voudrais construire ton blog brique à brique comme ta maison et mettre les fenêtres où tu veux, or tu ne trouves plus les briques, tu trouves des maisons toute faites et tu passes un temps infini à casser les cloisons, déplacer les ouvertures et agrandir tes fenêtres… Au final, non seulement tu n’as pas exactement la maison que tu voulais mais cela t’a pris beaucoup plus de temps de modifier que de construire ce que tu avais en tête au départ.

Et toi, comment es-tu arrivé sur ce blog ?

Dis-le moi en commentaire, tu seras mon analytics à moi ! Un analytics humain !

 

Pour creuser le sujet :

https://www.ademe.fr/sites/default/files/assets/documents/guide-pratique-internet-courriels-reduire-impacts.pdf

http://future.arte.tv/fr/internet-un-gouffre-energie-0/internet-un-gouffre-energie

http://greenit.fr/

http://www.franceinter.fr/player/reecouter?play=752436

-> Dispo jusqu’en juillet 2016. Émission qui date de novembre 2013… Est-ce que cela a changé depuis ?

 

Enregistrer

Toi aussi, rejoins la communauté Made in chez toi !

2 réactions sur l'article L’écologie des TIC et celle de Made in chez toi !

  1. Adeline B
    24 septembre 2015 at 17 h 07 min (4 années ago)

    Article très intéressant! Beaucoup de choses m’échappent mais cela me donne envie de m’informer plus sur l’impact de notre usage d’internet sur l’environnement. Et pour info, je suis arrivée ici via Hellocoton 🙂

    Répondre
    • Magali
      24 septembre 2015 at 23 h 19 min (4 années ago)

      Merci Adeline et merci Hellocoton, du coup !
      Si tu ne me l’avais pas dit, je ne l’aurais pas su, ndlr 😉
      Ravie que l’article t’ait plu. Il y a vraiment des impacts forts sur l’environnement et la difficulté dans ce secteur est la fiabilité des sources… Pas évident de trier le bon grain de l’ivraie.
      En plus des liens à la fin de l’article, je te recommande le très très bon « la face cachée du numérique » aux Éditions l’échappée
      http://www.lechappee.org/la-face-cachee-du-numerique
      Au plaisir de te relire un de ces 4 !

      Répondre

T'as quelque chose à rajouter ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.